Nouvelle publication du Grupmuv, textes de Monique Régimbald-Zeiber et de Chantal Neveu

Une nouvelle publication du Grupmuv sera lancée le 25 mars 2017, avec des textes de Monique Régimbald-Zeiber et de Chantal Neveu. Le graphisme est assuré par Aurélie Painnecé.
   
Monique Régimbald-Zeiber vit et travaille à Montréal. Très tôt elle s’est intéressée à l’écriture et au politique dans l’art. En 1980 elle obtenait un PhD en littérature qui proposait une lecture croisée des écrits et pratiques picturales de l’Avant-garde russe. Elle a été professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM de 1992 à 2012.  Elle en a été la directrice pendant 4 ans. Elle a aussi été vice-doyenne à la recherche et à la création de la faculté des Arts de l’UQAM. Peintre, elle a, depuis une vingtaine d’années, développé une démarche qui interroge la construction du regard et de l’histoire, en particulier celle des femmes. Elle le fait  dans et par des croisements de peinture et d’écriture. Ses œuvres font partie de différentes collections dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art contemporain de Montréal et de la Galerie de l’UQAM. Elles ont été exposées au Québec, au Canada et en Europe. Ses deux dernières expositions individuelles se tenaient à Rome, en 2008 ÉCLATS DE ROME, à la galerie La Nube di Oort, et à Montréal en 2011-12, LES DESSOUS DE L’HISTOIRE (2) à la Galerie B 312. En 1996, elle a fondé, avec Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM, les Éditions «les petits carnets».
   
Chantal Neveu est diplômée de l’UQAM en communication — profil cinéma. Elle est écrivaine et artiste interdisciplinaire, basée à Montréal. Elle est l’auteure des livres de poésie La vie radieuse, coït, mentale (La Peuplade), Une spectaculaire influence (l’Hexagone) et èdres (É=É), et de nombreux projets littéraires interdisciplinaires — plastiques, architectoniques, scéniques ou médiatiques, seule ou en collaboration — produits et diffusés au Canada et à l’étranger, notamment en France, en Belgique, en Allemagne, en Islande et aux États-Unis.
 
Ses livres traduits en anglais par Angela Carr et Nathanaël sont publiés par BookThug/Toronto. De 2012 à 2016, elle fut membre du groupe de recherche et création Stratégies artistiques de spatialisation du savoir où elle poursuivit son expérimentation basée sur le scriptage — une méthode de notation « en présence » et « sur place » — qui participe du passage de l’oralité à l’écrit à la faveur d’une recherche sur la composition mixte de la langue, une poésie littérale, nombreuse et polysémique.
 
Sensible à la transmission, elle intervient régulièrement en milieux académiques — UQAM/Montréal, University of Calgary, UBC/ Kelowna, TNSoW/Toronto, SAIC/Chicago, et plus récemment comme professeure invitée à l’École d’art de l’Université Laval où elle a proposé d’examiner de plus près l’influence de l’écrit au sein des pratiques artistiques.
 
http://lapeuplade.com/auteurs/chantal-neveu/
http://www.contre-mur.com/project/chantal-neveu/
http://bookthug.ca/product-category/author/chantal-neveu/
https://www.pulaval.com/produit/espaces-de-savoir

Comments are closed.