MICHEL BOULANGER EXPOSE À LA GALERIE JOYCE YAHOUDA

laiterie1

Michel Boulanger, professeur à l’École des arts visuels et médiatiques présente Grands retournements, un ensemble de dessins numériques monumentaux. Par ce projet, l’artiste sollicite la capacité du visiteur à prolonger mentalement l’espace réel où il se trouve vers un lieu graphiquement constitué.  Les images qui composent cette installation décrivent les lieux et les équipements aménageant l’intérieur d’une ferme laitière. À l’aune de l’agriculture contemporaine, il s’agit ici de s’immerger dans l’étrangeté de ces espaces industriels destinés à la culture du vivant. Le visiteur rencontrera pourtant un objet perturbant la logique de cet espace fortement rationalisé.

  Exposition : 22 février au 29 mars 2014 Vernissage en présence de l’artiste : samedi 22 février, dès 16 h Galerie Joyce Yahouda 372, rue Sainte-Catherine Ouest Suite 516, Montréal

THOMAS CORRIVEAU PRÉSENTE «DÉSASTRES EN CANADA» À GRAFF

corriveau

La galerie Graff ouvre sa saison d’exposition 2014 par la présentation des œuvres récentes de Thomas Corriveau. Désastres en Canada  est une installation multiforme à travers laquelle Thomas Corriveau nous livre une réflexion critique et acerbe de l’actuelle gestion politique du pays et du chaos social qui en découle.  Utilisant des mediums et supports aussi variés que la projection vidéo, le monotype, l’estampe, l’acrylique sur toile, sur papier et sur tissu, Corriveau crée un parcours en trois temps à travers lequel le spectateur peut s’imprégner de l’atmosphère conflictuelle que des politiques radicales ont générée.

ANTICHAMBRE : L’artiste en profite pour relire l’histoire et propose un parallèle entre les désastres observés dans notre société et ceux illustrés par Goya dans sa production graphique.  Le parcours débute par un monotype évoquant la gravure de Goya «Le sommeil de la raison engendre des monstres», et une mise en espace reprenant des images extraites du cycle de gravures «Los desastres de la guerra».

CHAMBRE DES COMMUNES : Dans l’espace central de l’installation, la projection d’une animation sur un dessin de grandes dimensions de Stephen Harper fait face à un ensemble de portraits de membres de son équipe ministérielle.

PLACE PUBLIQUE : Dans le dernier espace de l’exposition, un portrait monumental peint de Stephen Harper fait face à une foule de protestataires, présentés sous la forme d’un ensemble de pancartes imprimées en sérigraphie.

DÉSASTRES EN CANADA 6 février – 8 mars 2014 Vernissage en présence de l’artiste : Jeudi 6 février, 17h00 www.graff.ca

KIDNAPPÉ, DE THOMAS CORRIVEAU PRÉSENTÉ AU MAC

kidnappe

Le film d’animation Kidnappé, réalisé entre 1984 et 1988 par Thomas Corriveau, est présenté au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de l’exposition Collages : geste et fragments. L’exposition rassemble les œuvres de huit artistes employant des techniques de collage, de découpage et de montage (Paul Butler, Thomas Corriveau, Louis-Philippe Côté, David Elliott, Trevor Mahovsky et Rhonda Wheppler, Luanne Martineau, Hajra Waheed).

Le film 16 mm Kidnappé constitue un résumé très ramassé des multiples façons dont les techniques du collage peuvent être utilisées : animations image par image de coupures de magazines, d’images dessinées et peintes et de montages de photographies mises en scène. Au-delà de la simple enquête policière qu’il raconte, le film devient une réflexion ouverte sur le pouvoir de l’imagination créatrice.

Collages : geste et fragments
Musée d’art contemporain de Montréal
Du 6 février au 27 avril 2014
Commissaire : Lesley Johnstone
185, rue Sainte-Catherine ouest (Métro Place-des-arts)
Rencontre avec la commissaire Lesley Johnstone et les artistes
vendredi 7 mars à 18h